상세검색
최근 검색어 전체 삭제
다국어입력
즐겨찾기0
144857.jpg
KCI등재 학술저널

프란츠 파농 다시 읽기

- 마니교적 논리와 자기성의 구조를 중심으로

  • 359

Pourquoi lire ou relire Frantz Fanon aujourd’hui? Lire Fanon semble poser problème dans l’histoire de la réception de ses idées, vu qu’il y a une querelle des interprétations autour de l’appropriation de l’héritage intellectuel de Fanon. En proposant une relecture de Frantz Fanon, cet article, sans prétendre résoudre ce conflit des interprétations suscité autour de lui, vise à donner une vue d’ensemble sur les conditions dans lesquelles pourrait se réaliser l’idée du nouvel humanisme dont a rêvé ce combattant à travers toute son œuvre dont Peau noire, masques blancs et Les damnés de la terre principalement. Pour ce faire, nous prenons pour thèmes de discussion la logique manichéiste d’une part et d’autre part l’ipséité. Ces deux thématiques sont liées essentiellement aux questions suivantes: comment sortir du monde manichéiste ? et qui peut le faire ? En nous réappropriant ces questions posées par Fanon dans son œuvre, nous nous réclamons de l’actualité de sa pensée. Supposons qu’il existe une série ‘a, b, c, d ...’ que l’on réduira à β. La logique manichéiste se développe comme suit: si cette réduction peut se réaliser, ce n’est pas parce que β représente cette série de quelque manière que ce soit, mais dans la mesure où il s’oppose tout simplement à α. Fanon était aux prises avec cette logique qui pesait lourdement sur la vie des Noirs, en les empêchant de dire ‘je peux’. Il faut mettre fin au fonctionnement de cette logique perverse afin de voir se rétablir l’ipséité du sujet colonial. L’effondrement du monde manichéiste accompagne l établissement de l’ipséité, et vice versa. C’est ici qu’est née l’idée de ‘nouvel humanisme’ de Fanon. La quête de l’identité porte sur l’origine de Je, qu’elle soit historique ou fictive, à laquelle il faut retourner pour affirmer son identité. Si Fanon n’admet la négritude qu’en partie, c’est parce que cette quête n’est pas une vraie réponse à la question “Qui suis-je en réalité ?”. Par contre, la question de l’ipséité est liée au projet de Je qui, tout en prenant en compte la réalité, se tourne vers l’à-venir, projet que Fanon qualifiait d’humaniste. Il faut cependant se prémunir contre la naïveté des enthousiastes concluant trop hâtivement que la décolonisation suffirait à satisfaire cette double condition. Voilà pourquoi Fanon soutient l’idée que ce n’est que dans la lutte perpétuelle pour la liberté que peut se créer l’humanité universelle où se trouvera repensé, redéfini le rapport avec autrui, libéré de tout préjugé racial. Fanon revendique l’idée que l’altérité doit être respectée en tant que telle. En effet, dans le nouvel humanisme dont il rêve, l’estime de soi fondé sur l’idée ‘je peux’ va de pair avec le respect de soi visant à ‘vivre ensemble’.

1. 서론: 해석의 갈등

2. ‘함께’ 읽기

3. 마니교적 논리

4. 자기성의 구조

5. 결론: 새로운 인간

로딩중