상세검색
최근 검색어 전체 삭제
다국어입력
즐겨찾기0
146484.jpg
KCI등재 학술저널

18세기 중반 프랑스 예수회의 추방

: 라발레트의 파산을 중심으로

  • 39

Dans la decennie qui preceda 1764 ou Louis ⅩⅤ annonca la fremeture de la Societe des Jesus, les attaques contre cette societe se sont multipliees. Ces attaques provenus des Parlements, des jansenistes, de Madame Pompadour, de Choiseul etc. tatonnaient les fablesses des jesuites sans resultat. Declaration de faillite faite par l agent de La Valette les a donne aux Parlements. La speculation profitee d une variation des prix des divers monnaies, des buccaneers et les factures emis excessivement ont contribue a sa faillite, et au bout du compte, a l expulsion des jesuites. Le montant de la dette de La Valette est 6,400,000 livres. Les generaux et provinciaux ont conduit les jesuites a rembourser les creanciers de La Valette sa dette. Mais le nombre des creanciers et le montant de la dette sont augmentes. Parce que les premiers creanciers n etaient que les banques, les investisseurs ou les traders dans Marseille ou ile de Martinique. Mais a ce nombre s en ajoutent les rentiers sur la Societe des Jesus, les travailleurs salaries de cette societe. Et le remboursement ne peut pas etre reussi. Enfin, les creanciers ont provoque des poursuites au Parlement de Paris contre La Valette et la Societe des Jesus. La decision ne plait point a la societe : elle doit rembourser tout le montant de la dette qui s accroissait, sinon elle ne peut pas echapper a expulser de toute la France y compris plus de cent colleges. Il y a deux forces qui peuvent donner echec au roi. L un est Parlement de Paris. Il a droits a registrer toutes les ordres royaux. Pour Louis ⅩⅤ, toujours gemissant sous le grand deficit financier, son soutien est extremement important. L autre est l Eglise catholique. Et les jesuites sont les avant-gardes du catholicisme. Ils enseigne et baptise des princes et des rois. Alors les problemes que un general de Martinique a provoque se distord aux problemes politiques religieux et educationaux : les jesuites sont expulses de France; le Parlement de Paris devint un seul et fort rival avec le roi; et tous les colleges jesuites dans la France sont fermes.

Ⅰ. 서론

Ⅱ. 라발레트의 아시엔다 경영

Ⅲ. 파산

Ⅳ. 파산의 영향: 예수회의 폐쇄

Ⅴ. 결론

로딩중