상세검색
최근 검색어 전체 삭제
다국어입력
즐겨찾기0
150461.jpg
KCI등재 학술저널

만화속‘아프로퓨처리즘(Afrofuturism)’의두양상

『블랙 팬서』와 『다이악』을 중심으로

  • 29

Le terme ‘Afrofuturisme’ est une marée géante couramment utilisée comme ‘mouvement’ dans les milieux culturels et artistiques contemporains. Le but de cet article est d’examiner comment le courant futuriste de l’afrofuturisme se manifeste dans les bandes dessinée. Le terme ‘aprofuturisme’ a été utilisé pour la première fois en 1994 par Mark Dery dans sa thèse intitulée ≪Black to the Future≫. Il suggère de définir l’afrofuturisme comme “une fiction spéculative qui traite des thématiques afro-américaines (...) dans le contexte de la technoculture du XXe siècle.(...) Une sémantique afro-américaine qui s’empare d’une imagerie technologique et d’un futur prophétiquement augmenté.” Mais ce n’est pas une sémantique limitée aux afro-américains. Mark Derry a prédit que cette tendance s’étendrait à une plus grande région. Nous avons tenté d’examiner deux aspects quelque peu contrastés de l’afrofuturisme entre Black Panther et Dayak. Black Panther est née en 1968 par Stan Lee et Jack Kirby et a été recréée de différentes manières. Black Panther, le premier personnage de héros noir né à peu près à la même époque que le mouvement noir aux États-Unis, est le prédécesseur des caricatures futuristes africaines qui existaient avant l’avènement de l’afrofuturisme. Le Royaume de Wakanda, qui apparaît dans Black Panther, est une ville de science qui perpétue les traditions africaines et est doté de technologies de pointe. Wakanda recrée certainement les intentions de l’afrofuturisme à travers l’affrontement du signifiant et du signifié, renouvelant ainsi l’ancienne image du continent africain dans notre sens commun. La trilogie du Dayak, quant à elle, a été publiée dans les années 1990, lorsque le terme ‘afrofuturisme’ est apparue et a été créée par l’écrivain français Phillipippe Adamov. Cependant, il est clairement intéressant de la comparer avec Black Panther. Alors que Dayak réalise une visualisation magnifique de la science-fiction, dont l’avenir a été transféré au continent de l’afrique, les noirs émergent toujours comme une hiérarchie dominée par les blancs ou révèlent une image brutale de la culture noire. Pris au piège dans les clichés, à la diffiérence de Black Panther, Dayak est loin de l’idéal poursuivi par afrofuturisme. Pour cette raison, je doute que l’afrofutisme montré par Dayak ne soit rien de plus qu’un ‘colonialisme caché’ couvert des signes visuels de la société future. Comme Mark Dery l’a mentionné, ces clichés centrés sur le blanc ne sont rien d’autre que des “semiotic ghosts”. Le traumatisme de l’histoire de la diaspora et du colonialisme des Africains est déstiné à la littérature fantastique et de la science-fiction avec les thèmes de la conscience homogène d’êtres ressemblant à des extraterrestres et du développement d’un autre territoire colonial, tel que la colonisation de planètes extraterrestres. Il s’exprime à travers une vision du monde futuriste. Finalement, on peut conclure que l’afrofuturisme est une vision de l’histoire de l’Afrique tournée vers l’avenir, libérée du passé de l’Afrique. C’est un mouvement issu du mouvement noir américain des années 1960, qui est devenu une forme plus avancée, et ‘une version future de la Négr

1. 서론

2. ‘아프로퓨처리즘’의 기원 및 정의

3. ‘아프로퓨처리즘’의 전사(前史)

4. 만화 속 아프로퓨처리즘의 두 양상

5. 마크 데리가 말하는 “기호학적 유령들(semiotic ghosts)”

6. 결론

로딩중