상세검색
최근 검색어 전체 삭제
다국어입력
즐겨찾기0
프랑스문화연구 제59집.jpg
KCI등재 학술저널

『악의 꽃』 미시독서(2): 구더기의 은유와 서사

「쾌활한 시체」(72)와 「우울」(76)을 중심으로

죽음과 구더기에 관한 선행연구를 토대로 『악의 꽃』의 「쾌활한 시체」와 「우울」 두 편에 나타난 구더기의 은유와 서사에 관한 연구이다. 먼저 괴기의 표본으로 비판받은 세 시편의 배치가 시집의 두 판본(1857, 1861)을 거치며 변화한 사실에서 시인의 서사전략을 추론한다. 그리고 구더기가 시 구절의 은유임을 근거로 죽음으로부터 또 다른 예술적 삶을 향한 「쾌활한 시체」의 서사를 설명한다. 「우울」의 구더기 또한 시 구절의 은유이며, 그 전개과정에 나타나는 시적 화자와 시공간의 변화와 특성을 밝힌다. 이런 변화와 흐름을 각각의 시 전체 서사로 이해하면 이를 기호사각형으로 설명할 수 있다. 이제 이 두 시편이 애초 동일한 제목 「우울 Le Spleen」이었다는 사실에서 각 시편을 ≪우울과 이상≫이 말하는 ‘우울’의 은유를 위한 보조관념과 원관념으로 설정한다. 결국 각 시편을 하나의 서사기호로 이해할 때 시집 전체의 ‘우울’에 대한 상징으로의 확장 가능성을 추론할 수 있다. 구더기와 시 구절의 은유 관계를 토대로 이들 두 시편이 형성하고 있는 은유와 서사의 체계를 설명하는 것이 이 논문의 목표이다.

Cette étude, basée sur des études antérieures sur la mort et le ver(s), entame cette fois la métaphore et la narratologie de ver(s) dans 「Le Mort joyeux」(72) et 「Spleen」(76), deux poèmes des Fleurs du mal. Les critiques, limitant ces poèmes au ‘Romantic Grothesque’, n’ont pas reconnu leur signification et valeur poétiques. J’ose dire que cette critique peut ê̂tre une erreur pour les raisons suivantes. Premièrement, la monstruosité manifiestée dans Les Fleurs du mal représente une stratégie narrative destinée à fonctionner dans le contexte du ver(s). Deuxièmement, cette stratégie permet d’expliquer que la signification poétique de ver(s) peut se comprendre comme métapoétique. C’est à travers l’interprétations sur les plans syntaxyco-sémantique que je peux arriver à expliquer en détail : ‘les vers’ du 「Mort joyeux」 est la métaphore du ‘vers poétique’. Et l’analyse de la description des vers et une considération aux ‘corbeaux’ à travers l’annagramme renforceront cette relation métaphorique entre ces deux composants. De ce fait, avec l’oxymoron dont le titre a inclu, je peux expliquer que ce poème forme une narrativité qui se dirige de la mort vers une autre vie artistique à traver la métaphore des ‘vers’. 「Spleen」 est d’abord un poème très atypique par rapport à la forme traditionnelle. Cela signifie que la complexité de sa forme se constitue en proportion de celle de son contenu. Le narrateur poétique est comparé à plusieurs espaces et se transforme en plusieurs objets. Avec les résultats obtenus, je peux enfin révéler que ‘les morts’ est la métaphore de ‘souvenirs’ de mille ans du Je-poète. Et cette relation métaphorique me permet de dire celle entre le ver animal dans 「Spleen」 et le vers poétique. Mais ces deux poèmes, 「Le Mort joyeux」 et 「Spleen」, ayant eu le même titre comme 「Le Spleen」, ils peuvent avoir le même courrant poétique, appelé ‘spleen’ au plan profond de la construction sémantique de la poésie. Les deux poèmes peuvent ê̂tre formés donc en un grand système métaphorique. Ainsi, en proportion du degré de monstruosité de deux poèmes, 「Le Mort joyeux」 peut être considéré comme Comparant et 「Spleen」 comme Comparé dans cette relation métaphorique. Et la narrativité de chaque pièce peut se présenter par le carré sémiotique. Enfin, Je peux constater que ces deux poèmes forment un certain système de métaphore et de narrativité, en se fondant sur les relations métaphorique et narrative entre le ver animal et le vers poétique.

1. 들어가면서

2. 쾌활한 시체 의 구더기 은유와 서사

3. 우울 (76)의 구더기 은유와 서사

4. 쾌활한 시체 와 우울 에 나타난 구더기의 은유와 서사

5. 나가면서

참고문헌

로딩중